Rechercher dans ce blog

Chargement...

dimanche 6 novembre 2016

The Michael Zager Band   " LET'S ALL CHANT " ( LP & Single Version ) : http://tempfile.ru/file/1649183  &   http://muzofon.com/search/michael%20zager%20band%20lets%20all%20chant%201978    -     ( 12 " Extended Version ) : http://tempfile.ru/file/1702636 ( lien 1 ) & http://muzofon.com/search/michael%20zager%20band%20let%20all%20chant%20maxi%20version ( lien 2 ) . Originaire du New Jersey ,  Michael Zager démarre sa carrière de musicien en se faisant un petit nom comme membre du groupe de  jazz rock Ten Wheel Drive entre 1968 et 1973.  En devenant par la suite producteur , il travaille avec de nombreux artistes et c'est en 1975 qu'il monte son premier groupe de studio : Afro Cuba Band . Ayant  également une certaine prélidection pour les actrices de cinéma X , il produit des maxi pour  Marylin Chambers ( " Benihana " )  ou pour la talentueuse Andrea True (  "what ' s your name , what 's your number " ) . Mais c'est sous le nom du Michael Zager Band  en 1978 qu'il rencontre son plus grand succès . Le titre " Let's All Chant " vient d'une idée originale du D.J Jerry Love , également directeur de A&M Records : Après avoir visité les night - clubs de New-York et vu les danseurs pousser des " HOo - Ah , HOo - Ah " ,  il souhaite créer une chanson  où l'on retrouve cette ambiance de fête du moment . Love demande à Zager  de co -écrire avec son comparse Alvin Fields , une chanson incluant ce leitmotiv .  Michael Zager n'est pas franchement emballé au départ et trouve même l'idée  plutôt ridicule , même si Jerry Love lui assure que tout le monde fait " HOou -HOou " au Studio 54  et que c'est une manière pour les clubbers  de participer joyeusement à un morceau qu'ils apprécient ...
" Let's all Chant "  est donc enregistré au Secret Sound Studios de Manhanattan .  Alvin Fields est accompagné par les choristes de studio , Dolette McDonald  &  Billy Baker pour les parties chantées .  Zager , qui a une formation de musicien classique est lui embarrasé par le côté superficiel du " texte ". Pour essayer de " relever le niveau de l'ensemble " , Il décide donc d'incorporer  des passages joués au clavecin , à la trompette Piccolo  (digne du générique d'ouverture du soap opera  " Dynastie " )  , auxquels s'ajoute une clarinette que n'aurait pas renié Rabbi Jacob  . C'est ce mélange unique de " musique de chambre " d'influence européene baroque , alié à un solide beat disco et un refrain accrocheur qui donne toute son originalité au morceau  . Le single sort en Décembre 1977  , et contre toute attente  , c'est un énorme succès ...            
                                                                     A SUIVRE ...        
 " DISCO EXTENDED WIIIZEDIT " par mÔnsieur Wiiiz :  http://www22.zippyshare.com/v/6WndDFsH/file.html

dimanche 23 octobre 2016

                HERBIE MANN  " JISCO DAZZ " (1978 ) : http://tempfile.ru/file/1889500 ( LP VERSION )  Le musicien de jazz  Herbie Mann et sa  grande flûte  magique  se lance dans le disco au milieu des 70' s . Accompagnée de vocalistes prestigieuses : Cissy Houston , Bruni Pagan , Jocelyn Shaw ( Van mcCoy ) ,Venus Dodson et bien d'autres  ...  Tandis que les producteurs patrick Adams et Ken Morris s'occupent des arrangements , dans une veine " disco  de la première heure " du meilleur cru .

mardi 20 septembre 2016

SPECIAL JAPANESE DISCO / Shoody -" Ecstasy " :  http://tempfile.ru/file/2988173 ( lien 1 ) &  http://muzofon.com/search/shoody%20ecstasy  (lien 2 ).                                                                                                              - " A.M.Lonely " : http://tempfile.ru/file/2988171(1980)

     The Eastern Gang : " Fossil Eyes " ( 1979 ) : http://muzofon.com/search/eastern%20gang%20fossil%20eyes ( lien 1 ) & http://tempfile.ru/file/3019956 (lien 2 )       .   Shoody & The Eastern Gang sont deux productions de Satoshi  "Hustle " Honda  : Une disco élégante aussi bien destiné à l'exportation que pour le marché japonais .                                    

                                             Yuko Asano  " Summer Champion "  (1979 ) :     http://www87.zippyshare.com/v/83kzPZNG/file.html  (single version ) &  http://www41.zippyshare.com/v/XmG92E1R/file.html ( extended 12 " edit by Planète Disco )                                              La belle et sexy Yuko  Asano est une actrice  qui  apparaît à partir de 1972 , dans bon nombre de films et séries au Japon  . Elle rencontre aussi le succès en tant que chanteuse en 76 avec le titre  " Sexy Bus Stop "  . L'année 79 la consacrera comme l'une des princesses de la pop & du disco japonais   , avec ce superbe " Summer Champion "  . Un titre disco-pop délicieusement frais et estival , qui pourrait tout à fait illustrer le générique d'un manga ...    
                                                                      ARABESQUE :
" FLY HIGH LITTLE BUTTERFLY " ( 1978 ) :  http://muzofon.com/search/arabesque%20fly%20high%20little%20butterfly ( lp version : 3'mn 28 ) +  http://www84.zippyshare.com/v/7AfkIlaK/file.html   (extended disco edit 5'mn10 Planète Disco )  
DON 'T KISS A CROCODILE ( 1979 ) : http://muzofon.com/search/arabesque%20don%20t%20kiss%20a%20crocodile                                                              " CATCH ME TIGER  " (1978 )                               http://muzofon.com/search/arabesque%20catch%20me%20tiger &   http://tempfile.ru/file/1681922
" S'envoler comme un papillon " ,  " éviter d'embrasser les crocodiles " et se laisser "  attraper par un tigre " : Des paroles sympathiquement bon enfant qui rappellent les meilleurs heures de la disco allemandes à ses débuts ( Silver Convention par exemple ).   Mais si Arabesque est une production germanique , elle est avant tout destinée au marché japonais. Rejoint par la ravissante Sandra Lauer ( future ex-madame Cretu ) en 1979  , le trio fait un carton au pays du soleil levant . En 1984 , Sandra quitte Arabesque et sa carrière solo internationale  explose en 1985 , pour cinq années de tubes non-stop : "Maria Magdalena , In te Heat of the Night ", le superbe " Innocent Love " , en passant par le hit syncopé " Heaven Can Wait " jusqu'à l'émouvant " Hiroshima " ... Autant de succès qui ont profondément marqué la seconde partie des années 80.
                                                                             
Idris Muhammad " Foxhuntin " ( 1979 ) :  http://tempfile.ru/file/2890421    Connu pour son style funky , ce musicien et batteur de Jazz américain  , a accompagné les plus grands noms du genre . avant de lancer ses propres disques en tant que leader . Entre 1976 et 1979 , sa musique se teinte inévitablement d'une disco influencée par la soul , le jazz & le funk  à l'image de ce " Foxhuntin " dont on retiendra l'introduction tout en érotisme , et l' ambiance sensuelle qui accompagne  le morceau .

samedi 10 septembre 2016

                             SWEET & SLOW DISCO /JOHN FORDE  "ATLANTIS " (1978 )                                                           http://muzofon.com/search/JOHN%20FORDE%20ATLANTIS
                                    "ATLANTIS " ( Special Long Edit  by Planète Disco ) :                                                                         http://www119.zippyshare.com/v/G8o33Rl5/file.html                                                                     
                                         
Avant d'être chanteur et compositeur , le musicien  anglais John Ford est surtout connu pour son travail  d'arrangeur sur les disques reggae & ska  de Juge Dread au milieu des années 70 . A partir de 1977  , Ford sort ses propres disques aux sonorités pop & disco sur le même label que Dread.  Le single cosmique " Stardance " , est suivi du féerique " Atlantis " puis de l'album " Woman " en 1979 .
                                                                                 
L' Atlantide ( du grec ancien " Atlantis "  ) : Ce mythe protohistorique  par excellence , n'a pas fini de faire rêver . Après l'art et la littérature  fantastique  ,  c'est au tour du cinéma et de la musique  de   s'en inspirer  ... Le disco , souvent influencé par la science-fiction et la fantasy  , ne pouvait pas faire l'impasse sur le sujet.  Ce qui nous offre la découverte de ce titre céleste & majestueux , idéal pour une promenade en bord de mer , tout en fantasmant sur l'existence  d'un lointain Eden aquatique...
" ATLANTIS " ( long version  2 Planète Disco  ) : http://www58.zippyshare.com/v/v2mLT8bu/file.html

samedi 3 septembre 2016

" IT' S SO BAD , BUT IT' S SO GOOD " / SPECIAL  " C'EST TELLEMENT NUL , MAIS TELLEMENT BON " .             1) Patricia White  " Sweet  Disco "                                http://muzofon.com/search/patricia%20white%20sweet%20disco   
                       
Planète Disco Short Edit : http://www119.zippyshare.com/v/y6mMOUTF/file.html .                                  
   " Produit " ( si  l'on peut dire ...)  par Duffy Hooks troisième du nom , cet improbable morceau non dénué de charme  , semble dater de l'année 1974 ... et pourtant , il date de 1979 !  Arrangements foireux , direction musicale absente , texte se résumant  à  deux , trois paroles qui font penser à Michael Zagger  ( " Hou , hou ! Let's go dancin' " ) .  Cette production sent l'amateurisme le plus complet jusque dans ses saxophones braillards et son xylophone joué en mode aléatoire , tous deux dignes d'une école de musique pour débutants . Mais trente -cinq ont passé ,  la nostalgie aidant ,  une sorte de petite magie musicale opère et on remercie monsieur Hooks pour ce grand moment d'une totale  kitscherie ...
 2 ) SARAH BRIGHTMAN  & HOT GOSSIP   " STARSHIP TROOPER "  ( 1978 ) :  http://muzofon.com/search/sarah%20brightman%20hot%20gossip%20starship%20trooper  

( La troupe des Hot Gossip  :   " Trois couches de rouge à lèvres obligatoires pour tout le monde " ...)                                               "STARSHIP TROOPER  " ( Planète Disco Edit ) :                                                                                  http://www56.zippyshare.com/v/7PjuOakh/file.html
( Un terrible arrêt sur image pour la belle Sarah ... ) 



                                                                                     
La chanteuse anglaise Sarah Brightman accompagnée par la troupe de danse Hot Gossip , obtient un hit en 1978 avec le kitschissime " Starship Trooper " qui se classe à la 6 ème position des charts britanniques . Mélangeant allusions sexuelles et références de science fiction  ,  le titre prend toute sa dimension ( involontairement comique ) lorsqu'il est présenté à la télé anglaise dans un show digne d'un épisode de Benny Hill . Une prestation " cheap & camp " qui ne pouvait que ravir à l'époque les détracteurs de la musique disco . Mais qu'importe  , ici aussi plus de trois décennies sont  passés par là.  Alors , certes les paillettes dégoulinent , la chorégraphie est ridicule au possible , les danseuses sont maquillées comme des voitures volées ... Et justement : Tant mieux , qu'est -ce qu'on rigole !!!   "Starship Trooper "   c'est juste du bonheur .

                                                                       

jeudi 1 septembre 2016



DISCO & FILMS DE GENRE / JIGSAW   "SKY HIGH " ( 1975 ) : http://muzofon.com/search/jigsaw%20sky%20high   ( single version 1975 - 2 mn  50 )   &     http://www31.zippyshare.com/v/M9O8m0KN/file.html  ( 12" disco version 1979 - 6 mn 12 )    Comme beaucoup de groupes  formés au début des 70's ,  les anglais de Jigsaw s'inspirent pour leur premiers disques , de la musique des Beatles . L'année 75 marque une étape décisive pour leur carrière , en devenant producteurs artistiques de leur musique , pour l'opus " Sky High " porté par son titre phare éponyme . Arrangé par le très disco Richard Hewson ( RAH Band ) et porté très haut par la voix limpide du chanteur-batteur  Des Dyer , le titre est un succès international . C'est un tube d'abord en Angleterre . Puis aux USA ,  la chanson réalise encore un plus beau score ... Mais c'est au Japon , qu'elle atteint la première place et devient le thème principal du film " The Man From Hong- Kong "  , asseyant ainsi sa grande popularité . En 1979 ,  " Sky High " ressort en maxi - single pour une version qui double sa ( courte ) durée originale et c'est Richard Hewson qui se charge de rallonger la sauce avec une longue partie instrumentale  , donnant sa pleine dimension au morceau ...